Action Culturelle Algerienne
 
 
Navigation
ACCUEIL
ARTICLES
ACTUALITÉ CULTURELLE
GESTION CULTURELLE
RÉFLEXIONS/TRAVAUX
INTER-RESSOURCES
LIENS
CONTACT
QUI SOMMES NOUS ?
RECHERCHE

À L’OCCASION DE LA RÉOUVERTURE DU CENTRE DE LOISIRS SCIENTIFIQUES D’ALGER CENTRE
Les arts plastiques à l’honneur

Par : Amine IDJER. Liberté. 19.12.2010

Fermé pour travaux qui ont traîné en longueur, le CLS a enfin rouvert ses portes au début du mois en cours. En cette occasion, une exposition collective d’arts plastiques des anciens artistes de l’association de l’Amicale des beaux-arts est organisée.

Retapé à neuf, le Centre de loisirs scientifiques (CLS) de l’établissement Arts et culture, à Alger-Centre, est une véritable opportunité pour les jeunes élèves, écoliers, collégiens ou lycéens et même universitaires, qui trouveront leur compte sur le plan recherche ou préparation des examens de fins de trimestres, d’année et autres rendus. Ce lieu est doté de tous les moyens modernes et commodités, facilitant ainsi la tâche aux adhérents.
Divisé en plusieurs espaces, ce centre de loisirs scientifiques est composé d’un espace Internet — dans la verve d’un cybercafé —, d’une salle d’informatique, d’une bibliothèque nouvellement achalandée d’un fonds d’ouvrages abordant différents domaines, d’une salle de lecture plus une autre attenante dédiée uniquement à la recherche sur internet.
Au rez-de-chaussée, un autre espace, plus vaste. C’est la salle d’expositions qui vient augmenter la liste des lieux d’art dans la capitale. “Rencontre amicale”, telle est l’intitulé de l’exposition de l’Amicale des anciens des Beaux-Arts, qui se tient au niveau du CLS d’Alger-Centre, jusqu’au 22 décembre 2010. Ils ne sont pas moins de trente-trois plasticiens à y prendre part. Parmi eux : Bayou Hadjira, Bedid Badredine, Hadj Sadok Aïcha, Djahida HOuadef qui expose une seule œuvre — Composition - totalement différente du style auquel elle nous a habitués. Il y a aussi Chegrane Noureddine, Kaci Zahia, Hamouche Lilia, Boudjemaâ Zoheir, Radjah Rachid, Labidi Mohamed et bien d’autres. Le public peut admirer le talent de ces artistes, mais aussi les découvrir. Chacun d’eux excelle dans un registre : peinture sur toile, aquarelle, sculpture, céramique. Notons au passage la diversité dans l’application et le travail.
S’ils sont tous différents dans l’approche, la conception et la réalisation, il n’en demeure pas moins qu’ils sont identiques dans leur amour pour l’art. Les différents courants et styles se côtoient ou se font face, créant ainsi une sorte de mise en espace et/ou en valeur commune de l’art beau. De l’art expressif en perpétuel création, ébullition, mouvement.
Les tableaux accrochés aux murs de cette salle d’expositions attirent par la différence des techniques, peinture à l’huile, aquarelle, miniature… Chaque œuvre représente une halte dans le parcours artistique de l’exposant, une sorte de petite ouverture permettant au visiteur de pénétrer dans ce monde ô combien magique des couleurs et des arts plastiques.
Au milieu de la salle trône un pur-sang arabe et un mouton. Les œuvres sont signées Bedidi Badreddine. Elles font plus vraies que nature. À travers cette exposition collective, c’est la rencontre “amicale, spontanée et originale entre artistes de différentes générations, issus de divers milieux et régions, avec des parcours plus ou moins distincts… ”, relève Madjid Guemroud de l’Amicale des anciens des Beaux-Arts.
Par ailleurs, le 22 décembre 2010, jour de finissage de l’exposition, l’Amicale des anciens des Beaux-Arts organise une rencontre portant sur l’état des lieux des arts plastiques en Algérie, à partir de 14h30 au niveau du Centre de loisirs scientifiques.

.
Commentaires
Aucun Commentaire n'a été posté.

Ajouter un commentaire
Veuillez vous identifier avant d'ajouter un commentaire.

Evaluation
L'évalutation n'est disponible que pour les membres.

Connectez-vous ou enregistrez-vous pour voter.

Aucune évaluation postée.

Derniers Articles
Les co-productions A...
ندا...
Conseil National des...
FDATIC
قيا...

Connexion
Pseudo

Mot de passe